Dépasser un deuil

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher

Outre l'approche spirituelle et religieuse, en psychologie, on trouve 2 modèles complémentaires, l'un en Analyse Transactionnelle et l'autre en PNL.

Le deuil correspond à un sentiment de vide et de tristesse résultant de la perte d'une expérience précieuse. Ce n'est pas seulement lors de la perte d'une personne qui nous est cher. C'est aussi par exemple, un sportif qui a un accident et qui doit renoncer définitivement à la compétition ; ou une personne qui est retraité et qui doit renoncer à la fonction professionnelle qu'elle avait.

En Analyse Transactionnelle

Le modèle en AT présente la problématique du deuil dans un passage par plusieurs phases et plusieurs émotions : Le déni, la colère, la dépression, le marchandage, l'acceptation. Ce modèle montre qu'il faut donner du temps au processus et qu'on peut passer par des émotions très contradictoire.

En PNL

Le modèle de deuil en PNL cherche à passer de l'état de manque à celui de plénitude en utilisant les sous-modalités. Ce modèle a été créé par Steve et Connirae Andreas.

Protocole

1ère partie

1. Le sujet identifie l'une des expériences suivantes (Absence)

a) Une disparition réelle à propos de laquelle il a encore de la peine. (choisir une représentation positive de ce à quoi il attachait de l'importance : pas la personne disparue morte, mutilée ou à l'agonie).
b) Une disparition potentielle.

2. Le sujet identifie l'une des expériences suivantes (Présence).

a) Une disparition vécue comme une présence : d'une certaine manière, la personne disparue est encore avec le sujet.
b) Un proche ou un parent, vivant mais pas présent physiquement.

3. Cadre de contraste : Coparer les 2 expériences en termes de sous-modalités.

4. Essayer chacune des sous-modalités de l'expérience Présence dans l'expérience Absence et observer les modifications. Quelles est la (les) sous-modalités déterminantes ?

5. Vérification écologique : Est-ce que le sujet a des objections pour abandonner sa peine ? Est-ce que quelqu'un, parmi ses proches, aura des objections ?

6. Mettre les sous-modalités de l'expérience Présence dans l'expérience Absence.

7. Test : Est-ce que l'expérience Absence ressemble maintenant à une ressource au même titre que l'expérience Présence ?

2e partie

1. Le sujet accède à l'expérience perdue (celle qu'il vient de transformer).

2. Le sujet identifie les objectifs et les valeurs qui faisaient de cette expérience quelque chose de précieux.

3. Le sujet aidé par l'intervenant, trouve des équivalences concrètes à ces objectifs et valeurs. Le sujet laisse se former des représentations de comment il pourrait satisfaire ces valeurs et objectifs dans le futur. Ces représentations doivent être attractives, mais peu spécifiques.

4. Vérification écologique. Est-ce que le sujet a des objections pour faire de ces expériences une partie de son futur ? Est-ce que quelqu'un dans son entourage, a des objections ?

5. Installation dans le futur. Sur sa ligne du temps, le sujet place cette expérience de substitution à différents endroits du présent et du futur.

Notes et références