Place de la PNL dans les sciences humaines

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher

La PNL fait partie des sciences humaines, plus précisément de la psychologie appliquée[1] et de la communication.

Il n'est pas facile de la cerner au sein des différentes approches psychothérapeutiques car elle cherche à modéliser les différentes techniques efficaces et comme celles-ci existent dans toutes les approches alors on trouve des résonances entre la PNL et ces approches :

  • humanistes : en PNL, on est centré avant tout sur le client (comme Rogers)
  • constructivistes : pour les pnlistes aussi, le client se construit sa réalité en continu. L'association britanique de psychologie a d'ailleurs classé la PNL dans les approches psychothérapeutiques constructivistes.
  • cognitiviste : la PNL est en quelque sorte une méta-cognition pour modéliser/modifier des stratégies cognitives.
  • imaginative : avec des techniques comme le "pont vers le futur" au même titre que l'hypnose ou la sophrologie... Happer proposait "imaginative" comme une des classifications des psychothérapies.
  • comportementaliste : avec l'usage des techniques de l'ancrage, la PNL s'inscrit aussi dans une conception néo-comportementaliste (cf. Pavlov)

Notes et références

  1. La psychologie appliquée n'est pas à confondre avec la psychologie expérimentale. Celle-ci cherche à réaliser des expérimentations pour prouver des mécanismes psychologiques, alors que la psychologie appliquée cherche à construire des modèles qui donnent des hypothèses de traitement des patients. C'est-à-dire une forme de discours qui soigne - l'art de soigner les aspects psychologiques. Les approches thérapeutiques en font partie, comme par exemple : la psychanalyse, la thérapie familiale, les thérapies cognitivo-comportementales, les thérapies humanistes (Analyse Transactionnelle, Hypnose Ericksonnienne, Gestalt... et la PNL).