Schéma de Dickens

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher

Objectif

Transformation de croyances limitantes.

Origine

Le processus du « schéma de Dickens » serait inspiré du personnage de « Scrooge » du conte « un chant de Noël » de Charles Dickens. Scrooge est un être avare au cœur froid qui déteste Noël. Or le matin de Noel, Scrooge croise la route de « l’esprit de Noël », un autre personnage clé du conte de Dickens. Celui-ci l’invite alors à imaginer ce que serait son futur s’il ne changeait pas son attitude, ses comportements et ses croyances limitantes. Ce fut tellement un choc pour Scrooge de se visualiser ainsi dans son avenir, seul, aigri, en pleurant sur sa propre tombe, qu’il décida de changer de vie immédiatement. Il se repentit et devient un modèle de générosité et de gentillesse.

Protocole

1) Identifier la croyance limitante (CL) à transformer

2) Projection future « limitante »

Imaginer un chemin (ligne de temps) où cette CL se maintient dans le futur.[1]

a. Au présent : se placer au présent et se poser les questions suivantes : • Qu’est-ce que cette croyance m’a fait perdre dans le passé ? • Quel est son impact dans ma vie actuelle ? Sur moi et sur mon entourage ? • Quelles sont les émotions que j’expérimente régulièrement en lien avec cette croyance ? • Qu’est ce que je me suis empêché de faire ou d’être à cause de cette croyance ?

b. « Avancer » sur le chemin de la CL dans 5 ans : Se poser les mêmes questions et imaginer le coût et le fardeau de cette CL dans les différentes sphères de sa vie. Imaginez les sensations reliées au maintien de la CL en s’associant pleinement. Puis ajouter les questions suivantes : • Combien cela me coûtera dans 5 ans si je ne change pas cette CL ? • Quel prix suis-je prêt à payer ? • Qu’arrivera t’il à mes relations, à ma carrière, et à ma vie personnelle si je ne fais pas de changements ?

c. « Avancer » dans 10 ans : S’imaginer avec toutes les conséquences néfastes du maintien de la CL. Se poser les questions suivantes : • Comment ma vie est-elle différence de ce que j’aurai aimé qu’elle soit ? • Qu’est-ce que je n’ai pas accompli qui était essentiel pour moi il y a 10 ans ?

d. Avancer dans 20 ans : Se placer 20 ans dans le futur en « traînant » la CL. Se poser les questions suivantes : • Suis-je toujours vivant malgré le fait d’avoir conservé cette CL ? • Si présence d’enfants : Quelle sorte de modèle suis-je pour mes enfants et petits-enfants dans 20 ans ? Comment ma CL affecte t’elle leur vie ? • Qu’est-ce que j’ai manqué ? Qu’est-ce que j’aurai pu faire de plus ?

3) Évaluation/Apprentissage

a. Revenir au présent. Observer le chemin « limitant ». Se poser les questions suivantes : • Quel genre de vie je désire réellement dans 5, 10 et 20 ans ? • Quel est mon but ? • Qu’est-ce que je souhaite modifier dès maintenant ?

b. Identifier une nouvelle croyance qui aura des conséquences contraires à la CL ou plus aidante (CA). Se placer dans un état de joie, d’excitation et de gaîté à l’idée d’installer cette nouvelle croyance. Utiliser si besoin le transfert de sous-modalités (CL vers CA).

4) Projection future « aidante »

Imaginer un autre chemin (ligne de temps), celui de la nouvelle CA.

a. Se placer dans 5 ans, s’associer pleinement à la nouvelle CA et à ses conséquences. Se poser les questions suivantes : • Quel impact a cette CA sur les différentes sphères de ma vie ? Qu’est-ce qui est différent ? • Quelles sont les émotions présentes ? • De quelle façon la qualité de mes relations avec les autres se trouve-t-elle améliorée ? • De quelle façon ma carrière professionnelle est-elle transformée ? • Quels sont les bénéfices pour mon entourage ? Commence cela change la vie de mes enfants et petits-enfants ?

b. Faire le même exercice dans 10, 20 voir 40 ans. S’associer au plaisir procuré par la CA.

5) Bilan et pont vers le futur

Comparer les 2 chemins. Comparez les 2 possibilités de destin. S’imaginer à la croisée des chemins et prendre une décision de changer aujourd’hui et de s’engager sur le chemin de la CA. Décider de la première action à mettre en place.

Notes et références

  1. Protocole inspiré du manuel du participant (Maître-praticien I.D.Com International Inc. 2011).