Pièges pour identifier les croyances : Différence entre versions

De WikiPNL
Aller à : navigation, rechercher
(création)
 
(pièges)
 
(3 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Lorsque nous cherchons à identifier les croyances limitantes chez un sujet, quelques fois, celui-ci ne semble pas nous aider.
+
Lorsque nous cherchons à identifier les croyances limitantes chez un sujet, quelques fois, celui-ci ne semble pas nous aider. C'est comme s'il cherchait à nous orienter dans une mauvaise direction. Ceci n'est que la manifestation d'un principe en PNL de la ''cohérence subjective''.
 +
 
 +
[[Robert Dilts]] a décrit<ref>Robert Dilts, ''Croyances et santé'', éd. La Méridienne, Paris, 1994, p 37-40.</ref> 3 pièges qui peuvent nous rendre confus dans notre recherche de ses croyances limitantes :
 +
# Le ''Poisson dans les rêves''<ref>Suggéré par [[David Gordon]].</ref> - correspond au mécanisme du thérapeute qui cherche à confirmer sa propre conviction.
 +
# Le ''hareng rouge'' - correspond au mécanisme utilisé par le sujet pour donner des raisons rationnelles de son mal-être, pour éviter de devoir rechercher les raisons plus profondes, plus inconscientes.
 +
# L'''écran de fumée'' - correspond au mécanisme utilisé par le sujet pour ''avoir un blanc'', ne plus savoir, ou parler d'autre chose pour éviter d'aborder le sujet le plus délicat pour lui.
  
 
{{référence}}
 
{{référence}}
 
[[Catégorie:Pages]][[Catégorie:Concepts]]
 
[[Catégorie:Pages]][[Catégorie:Concepts]]

Version actuelle en date du 1 décembre 2019 à 09:30

Lorsque nous cherchons à identifier les croyances limitantes chez un sujet, quelques fois, celui-ci ne semble pas nous aider. C'est comme s'il cherchait à nous orienter dans une mauvaise direction. Ceci n'est que la manifestation d'un principe en PNL de la cohérence subjective.

Robert Dilts a décrit[1] 3 pièges qui peuvent nous rendre confus dans notre recherche de ses croyances limitantes :

  1. Le Poisson dans les rêves[2] - correspond au mécanisme du thérapeute qui cherche à confirmer sa propre conviction.
  2. Le hareng rouge - correspond au mécanisme utilisé par le sujet pour donner des raisons rationnelles de son mal-être, pour éviter de devoir rechercher les raisons plus profondes, plus inconscientes.
  3. L'écran de fumée - correspond au mécanisme utilisé par le sujet pour avoir un blanc, ne plus savoir, ou parler d'autre chose pour éviter d'aborder le sujet le plus délicat pour lui.

Notes et références[modifier]

  1. Robert Dilts, Croyances et santé, éd. La Méridienne, Paris, 1994, p 37-40.
  2. Suggéré par David Gordon.