Repérer une croyance : Différence entre versions

De WikiPNL
Aller à : navigation, rechercher
(création)
 
(accent)
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
Un autre manière de repérer une croyance est d'écouter le sujet lorsqu'il emploie des ''opérateurs modaux'', c'est-à-dire les verbes de modes : vouloir, pouvoir, devoir, falloir, c'est... (désirabilité, possibilité, nécessité, certitude).
 
Un autre manière de repérer une croyance est d'écouter le sujet lorsqu'il emploie des ''opérateurs modaux'', c'est-à-dire les verbes de modes : vouloir, pouvoir, devoir, falloir, c'est... (désirabilité, possibilité, nécessité, certitude).
 +
 +
Il reste évidemment la possibilité de question le sujet directement sur ses croyances, par exemple avec le modèle PNL des [[niveaux de croyance]] créé par [[Robert Dilts]].
 +
 +
On peut aussi faire des hypothèses, en observant les comportements et remarques d'un sujet, on peut se demander ce qu'il doit penser pour en arriver à dire cela et à faire cela<ref>[[Écran blanc]].</ref>. Et ensuite chercher à vérifier notre hypothèse.
  
 
{{référence}}
 
{{référence}}
 
[[Catégorie:Pages]][[Catégorie:Concepts]]
 
[[Catégorie:Pages]][[Catégorie:Concepts]]

Version actuelle en date du 1 décembre 2019 à 09:47

La manière la plus visible pour repérer une croyance est lorsqu'on observe une réaction excessive. En effet, rien ne peut justifier qu'une personne ait un comportement qui ne soit pas du tout rationnel, logique, à part qu'une de ses croyances interviennent.

Un autre manière de repérer une croyance est d'écouter le sujet lorsqu'il emploie des opérateurs modaux, c'est-à-dire les verbes de modes : vouloir, pouvoir, devoir, falloir, c'est... (désirabilité, possibilité, nécessité, certitude).

Il reste évidemment la possibilité de question le sujet directement sur ses croyances, par exemple avec le modèle PNL des niveaux de croyance créé par Robert Dilts.

On peut aussi faire des hypothèses, en observant les comportements et remarques d'un sujet, on peut se demander ce qu'il doit penser pour en arriver à dire cela et à faire cela[1]. Et ensuite chercher à vérifier notre hypothèse.

Notes et références[modifier]

  1. Écran blanc.