Management

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher

La PNL est employée dans le domaine du management de différentes manières — formation, coaching, conseil — et à différents niveaux d'importance — en s'occupant d'individus, ou d'équipe, ou de l'entreprise dans son entièreté ; et de soutien au métier ou des capacités relationnelles ou encore de la culture d'entreprise au service de la stratégie de celle-ci.

Formation compétences relationnelles

Les compétences relationnelles sont pratiquement utiles dans tous les métiers. La PNL propose des techniques qui favorisent la qualité de relation (synchronisation), des techniques de questionnement (critères, méta-modèle, conditions d'objectif...)

Formation compétences métiers

Dans les différents métiers, il est nécessaire d'acquérir certaines compétences spécifiques à ceux-ci. La formation répond au besoin d'augmenter ces compétences. La PNL peut proposer des techniques déjà modélisées chez des personnes de talent dans ces métiers, par exemple : technique de présentation, de négociation, de créativité...

Le processus de modélisation en PNL offre par ailleurs la possibilité de chercher à décrire des procédures métiers. En effet, dans chaque métier, il y a des seniors qui ont acquis un savoir-faire au travers de nombreuses années de pratique. En général, quand ils partent à la retraite, c'est une perte pour l'organisation qui les engageaient. Il serait profitable de les modéliser avant leur départ pour retransmettre aux juniors. L'objectif étant de faire monter ces derniers en compétences très rapidement.

Coaching individuel

Chaque employé rencontre dans sa vie professionnel des moments difficiles, des situations compliquées, dans lesquels ils se sentent perdus. Une grande partie de leur énergie est utilisée pour surmonter ces situations et leur performance professionnelle s'en ressent. Certains managers alors augmentent la pression ; ça passe ou ça casse. Si ça casse, ça fait mal à l'employé et à l'employeur. Il est souvent plus adéquat de simplement permettre à son employé de bénéficier d'un coaching individuel avec une personne compétence pour l'aider à dépasser la situation qui le stresse. Cela favorise l'évitement d'un burn-out.

Coaching d'équipe

Le coaching d'équipe a plus d'avantages que le coaching individuel.

  • Il permet d'apprendre des questions de ces collègues (il n'y a pas qu'une seule personne qui profite de la réponse).
  • Il laisse l'occasion aux participants d'intervenir, donc de développer leurs compétences de leadership et leur attitude active (au sens du méta-programme).
  • Le coach peut leur montrer comment sont-ils tomber dans les différents pièges de la résolution de problème, comme par exemple ne pas avoir précisé la demande, ou le fait de vouloir faire un brainstorming trop vite alors qu'ils n'ont pas suffisamment analysé la problématique...
  • Ce contexte permet aussi de s'imprégner de méta-programmes spécialement adéquats en entreprise, comme par exemple : actif, orientation système...

Coaching stratégique

Le coaching stratégique correspond à une intervention vis-à-vis de l'ensemble de l'organisation, donc plus global et plus en profondeur. Elle se réalise en général sur plusieurs années. Ce genre d'intervention est particulièrement pertinente lors de changement majeure de l'entreprise : restructuration, fusion, développement important, conflit, perte de rentabilité, réorientation stratégique de l'entreprise. Cela nécessite de passer par plusieurs étapes :

  1. Définir la mission de l'organisation et son identité. En déduire la configuration pertinente[1] (au sens de Mintzberg).
  2. Définir la culture d'entreprise nécessaire pour réaliser la mission. Préciser les valeurs, les conceptions, les méta-programmes à encourager.
  3. Définir une vision à 5, 3, 1 an. Fixer un budget prévisionnel. Revoir l'organigramme (la bonne personne à la bonne place). Installer une organisation qui favorise la culture d'entreprise souhaitée. Mettre en place les formations et coaching nécessaires à implémenter cette culture.
  4. Poser des actions (communications, récompenses, feedback...) cohérentes par rapport à ce qui est nécessaire à la réalisation de la vision.

Prérequis au domaine des organisations

Travailler dans le domaine de l'entreprise nécessite de connaître quelques prérequis liés à ce contexte spécifique.

Par exemple, les configurations d'entreprise de Mintzberg permettent de faire des distinctions entre 8 types d'entreprise dont la structuration, les modes de communication et l'usage du pouvoir varient de l'une à l'autre. Une intervention adéquate dans une configuration peut devenir toxique dans une autre.

Lorsqu'un coach intervient dans une organisation, il est nécessaire qu'il ait compris le business modèle de celle-ci, ainsi que l'aspect organisationnel (les flux entre les différents services), ou encore qu'il ait une idée claire de comment se construit un budget prévisionnel.

La question de l'éthique y est également très sensible. Le coach est-il au service du patron, ou de l'employé coaché, ou encore de l'entreprise dans sa globalité ?

Notes et références

  1. Alain Thiry, Les 3 types de coaching, De Boeck Université, Bruxelles, 2008, p. 78-82.