Types de mémoire en sciences cognitives

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher

En sciences cognitives, on distingue différents types de mémoire. Ce sont des modèles explicatifs qui décrivent ce qui se passe dans le cerveau et les neurosciences donnent des précisions sur le fonctionnement du cerveau. Il est important de distinguer les sciences cognitives de la PNL qui est une étude du vécu subjectif qu'un sujet peut avoir de sa pensée. Il n'y a pas forcément de corrélation entre les deux[1].

Mémoire sensorielle

L'information des sens est envoyé au cerveau et est perçu par les aires sensorielles (occipitale pour le visuel, temporale pour l'auditif, pariétale pour le kinesthésique, le toucher...)

Cette perception ne reste en mémoire dans ces aires que ± 2 secondes.

Mémoire de travail

Pour maintenir une information dans notre esprit, nous devons passer l'info des aires sensorielles au lobe frontal, qui lui peut garder une info pendant ± 2 minutes.

Baddeley[2] considère la mémoire de travail comme étant composée d'un administrateur central qui gère l'attention et les ressources cognitives et qui oriente vers 2 systèmes : boucles phonologiques ou calepin visio-spatial[3].

Mémoire à long terme

Mémoire auto-biographique

Mémoire lexicale

Mémoire sémantique

Mémoire épisodique

Mémoire procédurale

Notes et références

  1. Alain Thiry, Vérités et contre-vérités sur la PNL, éd. InterActif, 2d éd. , Gembloux (Belgique), 2018, p 50.
  2. Psychologue américain
  3. Alain Thiry, La pédagogie PNL, éd. de Boeck Supérieur, 2014, p 79.