Réimprinting

De Wiki Pnl
Aller à : navigation, rechercher
Réimprinting

Niveau

Modélisé par : Robert Dilts
Niveau auquel elle intervient : croyance
Niveau de formation : maître-praticien

éléments constituants

Cadre d'utilisation

Problèmes récurrents avec
manque de ressource dans l'entourage

Le réimprinting (ou ré-empreinte) est une technique PNL créée par Robert Dilts. Elle s'inspire de la théorie (imprinting) de Conrad Lorenz qui avait remarqué que les canetons au moment de leur naissance se liait à ce qui était tout près d'eux, normalement leur mère. Mais il a expérimenté de mettre ses bottes près des canetons et plus tard lorsqu'il se baladait dans son jardin avec ses bottes, il était suivi par une file des canetons. Robert Dilts voulait une technique qui puisse libérer un sujet de l'empreinte laissée par son entourage lors de son enfance.

Structure

  • Visualiser une ligne de temps sur le sol
  • Ancrer une expérience problème
  • Remonter dans le temps et identifier des expériences dans lesquelles le sujet a vécu la même émotion.
  • Dans celle qui semble la plus ancienne, prendre une méta-position et analyser le système familiale et identifier ce qu'il aurait fallu de différent (ressource) et à qui, pour que cela se passe autrement.
  • S'associer à une expérience dans laquelle le sujet a vécu cette ressource.
  • Utiliser les sous-modalités (image de rayon laser...) pour injecter cette ressource à la personne concernée.
  • Revenir dans la position de l'enfant sur la ligne de temps et expérimenter ce que ça fait avec cette personne de son entourage qui aurait cette ressource.
  • "Remonter" la ligne de temps en expérimentant le changement dans chaque expérience identifiée jusqu'au présent.
  • Pont vers le futur.

Détectionnel

La ré-empreinte a, en gros, la même structure que le changement d'histoire de vie, avec une recherche transdérivationnelle, prendre une ressource et changer toutes les expériences identifiées, puis un pont vers le futur. Néanmoins, outre l'usage d'une ligne de temps visualisée sur le sol et des ancrages spatiaux, la grande différence avec le changement d'histoire de vie réside dans le fait que dans celle-ci on s'occupe d'un vécu dû à un manque de ressource du sujet, alors que dans la ré-empreinte le vécu est dû à un manque de ressource dans les personnes autour de l'enfant. Cela nécessite une analyse systémique de l'entourage de l'enfant.


Notes et références