Modélisation d'un informaticien

De WikiPNL
Aller à : navigation, rechercher

Cette modélisation d'un informaticien brillant s'est réalisé dans le cadre d'une modélisation des métiers.

Contexte[modifier]

Dans une entreprise de consultance en informatique, la direction explique à son coach PNListe la particularité d'un de leurs informaticiens qui n'est pas très apprécié par certains et par contre carrément encensé par d'autres. Après différents entretiens avec l'intéressé et d'autres personnes qui le côtoient, il semble être une personne hautement performante ; d'où l'idée de la direction : si on pouvait modéliser ce niveau de performance et le transmettre aux autres consultants de l'entreprise, ce serait une plus-value extraordinaire.

Repérer les cadres[modifier]

L'informatique est un domaine vaste. Un consultant spécialisé en Java[1] rencontre différents contextes et doit utiliser de nombreuses stratégies cognitives pour résoudre l'ensemble de ses tâches. Il n'est donc pas question de modéliser une simple stratégie mais un ensemble de stratégies avec les points de contrôle et les savoir nécessaires à l'exécution de celles-ci.

L'objectif prioritaire était de cerner les grands contextes de son travail dans lesquels des objectifs, des compétences et des savoir seront spécifiques.

Analyse des besoins du client[modifier]

Le premier problème est de faire une distinction entre la demande du client et son besoin réel. L'usage du méta-modèle, de la notion d'objectif et de critères sont constantes.

Imaginer une architecture[modifier]

L'usage de différentes stratégies de créativité semble nécessaire. Notre informaticien est capable de visualiser un nombre impressionnant d'informations et de jouer avec, dans un code visuel personnel.

Visualiser un design[modifier]

La construction du design de l'application est en corrélation avec le respect total des principes SOLID[2]. Il faut des raisons impérieuses pour pouvoir y déroger.

Créer un code clean[modifier]

Un certain nombre de règles de bonne écriture du code permettent qu'il soit facilement lisible par quelqu'un d'autre, notamment pour de la maintenance.

Notre expert informaticien fait des aller-retour constants entre ces 4 étapes, passant de l'abstrait au concret rapidement et inversement. Il est surprenant de constater que son métier nécessite des compétences proche d'un PNListe : compétences verbales (méta-modèle, critère), des stratégies de compréhension très impointues, des stratégies de créativité.

Notes et références[modifier]

  1. Langage en informatique.
  2. SOLID est l'anagramme en anglais de 5 principes essentiels : responsabilité unique, ouvert...